Le guide de votre bien-être à domicile

Couche jetable bio

Actualités

Retour sur les anciennes techniques de change pour bébé

De nos jours, les jeunes parents ont accès à des solutions très performantes comme la couche jetable bio ou la couche lavable pour répondre aux besoins corporels de bébé tout en respectant l’environnement. Mais qu’en est-il des pratiques anciennes qui n’ont jamais eu d’impact majeur sur notre écologie ?

Pour les mamans qui sont en train de constituer la layette, voici un petit retour sur ce qui se faisait chez les anciennes tribus :

L’emmaillotage pratiqué dans l’Amérique coloniale qui n’était pas capable d’absorber l’humidité.

L’apprentissage précoce de la propreté.

La mousse sèche placée au fond des sacs en fourrure utilisés pour transporter les bébés des tchouktches, peuple de l’extrême orient russe. Durant toute la grossesse, la jeune femme tchouktche récolte de la mousse, ôte toutes les pierres et les brindilles et fait sécher l’ensemble.

Les sacs de sables utilisés comme couches et baby-sitter chez les habitants du nord de la Chine.

Un porte bébé rempli d’écorce d’un arbuste (purshie tridentée) utilisé par les Navajos.

Les porte-bébés avec « tubes à urines » intégrés utilisés en Asie centrale. Dans une explication détaillée de la version kurde, le tube en bois (extrémité en haut circulaire pour les garçons et ovale pour les filles) est entouré de tissu et installé doucement durant l’emmaillotage. En hiver, l’autre ouverture du tube qui sortait de la base du porte-bébé était reliée à une bouteille tandis que le dispositif laissait l’urine tomber directement par terre en été.

Ce sont autant de cultures et de traditions qui rappellent que l’homme a toujours su utiliser la nature et l’adapter à ses besoins.